Traitement et valorisation des déchets

Verre

Matière recyclable à 100% et à l’infini ! Aujourd’hui, 3 bouteilles sur 4 sont recyclées.

Le verre peut être refondu à l’infini pour fabriquer de nouvelles bouteilles en verre sans perte de qualité, de transparence ou de matière. Son caractère minéral et inerte en fait un matériau non-dangereux (sauf les tessons) et très stable. Si une bouteille n'est pas recyclée, il lui faut 1 000 ans pour se dégrader.
 

| Le recyclage du verre permet de :

  • Économiser de l’énergie : une augmentation de 10% de verre recyclé, en remplacement de matières premières vierges, permet de réaliser une économie d’énergie de 3%
  • Limiter le rejet en CO2 : une tonne de verre recyclé permet d'économiser plus de 500 kg de CO2
  • Diminuer le prélèvement de ressources naturelles : un kg de calcin, en remplacement de la matière première, permet de réaliser une économie de 1,2 kg en matériaux vierges
  • Optimiser la logistique, et donc de minimiser l’empreinte carbone liée au transport : le verre recyclé provient de collectes locales, proches des usines de production du verre
     

| Cycle de traitement

verre

Après avoir été déposé dans une borne à verre, les équipes Veolia vient collecter l'ensemble des bornes pour amener le verre vers des centres de traitement comme IPAQ à Izon. 

À son arrivée, le verre est trié et débarrassé de ses impuretés : il devient du calcin. Cette matière est ensuite transportée vers les usines verrières. Refondu dans des fours verriers et souflé dans des moules, le calcin redevient un emballage en verre (pot, flacon bouteille,...).